La cohérence cardiaque

 Il a été montré que cette méthode est très bénéfique pour la santé aussi bien physique que psychique, et qu'elle joue notamment un rôle important dans la PRÉVENTION DES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES ET DU STRESS.

LA COHÉRENCE CARDIAQUE C’EST DONC L’ÉQUILIBRE DE NOTRE SYSTÈME NERVEUX.

remplir le formulaire
tiret téléphone vous pouvez aussi me joindre au 06-51-98-54-23 tiret téléphone

Comment s'y prendre ?

L'exercice de cohérence cardiaque est un exercice de respiration. Il s'agit de respirer à un certain rythme (6 respirations minute). Une fois la technique maîtrisée, on va pouvoir rajouter des visualisations à l'inspiration et d'autres à l'expiration pour amplifier la cohérence.

Mais le simple fait de respecter un rythme respiratoire précis entraîne déjà de manière automatique cet état.

cohérence cardiaque

C'est donc très intéressant car, avec un chronomètre, des portables pour nous guider au début, on peut accéder à cette cohérence sans effort mental particulier.

Encoche

Cette méthode encore peu répandue en France, est apparue aux Etats-Unis il y a une dizaine d’années, suite à des recherches en neurosciences et neuro-cardiologie à l’Institut HeartMath.

Le système nerveux autonome joue un rôle particulièrement important dans la liaison du cœur et le cerveau. Celui-ci est constitué de deux branches : la branche dite « sympathique » qui accélère le cœur, augmente la sécrétion hormonale et active le cerveau émotionnel (limbique). Puis, la branche dite « para-sympathique » qui joue un rôle de frein et de protection sur l’un et l’autre. Nos pensées, perceptions et réactions émotionnelles sont transmises du cerveau au cœur via ces deux branches du système nerveux autonome et sont liées au rythme cardiaque.

Dans les ÉTATS DE STRESS, D’ANXIÉTÉ, DE DÉPRESSION OU DE COLÈRE, la variabilité du rythme cardiaque entre les battements devient irrégulière et chaotique.

Dans les états de bien-être, de bienveillance ou de gratitude, cette variabilité devient cohérente, c’est-à-dire que l’alternance d’accélérations et de décélérations du rythme cardiaque est régulière.Les deux branches du système nerveux autonome travaillent ensemble avec une efficacité maximale plutôt que de se combattre l’une l’autre. Quand notre tête et notre cœur, c’est-à-dire nos pensées et nos émotions sont en harmonie, nous nous sentons à l’aise et détendus.

Elle influe également sur les autres rythmes physiologiques tels que la variabilité de la TENSION ARTÉRIELLE et de la RESPIRATION. Ces trois systèmes se synchronisent naturellement.

Comment fonctionne la cohérence cardiaque ?

Nos perceptions comme nos réactions affectent nos rythmes cardiaques. La non-cohérence du rythme cardiaque affecte donc directement la performance du cerveau. En apprenant à modifier notre rythme cardiaque c’est-à-dire à le rendre cohérent, nous allons agir sur l’ensemble de notre physiologie, et l'équilibre rétabli, notre système va nous permettre de retrouver le maximum de notre potentiel !

L’incohérence dans notre physiologie, produit un gaspillage important d’énergie et instaure le chaos cardiaque. Dans ce cas, les situations suscitent des émotions, qui vont être traitées par une MÉMOIRE ÉMOTIONNELLE dont la tendance est de nous enfermer dans des schémas comportementaux familiers connus, appris, stéréotypés, pas toujours adaptés. La cohérence cardiaque permet d’agir comme un puissant agent de changement pour SORTIR DES CERCLES VICIEUX DE COMPORTEMENT ET PRENDRE LES BONNES DÉCISIONS.

La cohérence du rythme des battements du cœur se répercute rapidement sur le cerveau émotionnel, auquel elle signifie, en lui apportant de la stabilité, que tout est en ordre dans la physiologie. Le cerveau émotionnel répond à ce message en renforçant la cohérence du cœur. Ce va et vient produit un cercle vertueux qui permet, avec un peu d’entraînement, de maintenir cet état de cohérence maximal et STABILISE LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME (l’équilibre sympathique / parasympathique). Il devient alors possible de communiquer pour ainsi dire directement avec son cœur, c’est-à-dire, avec la part de nous qui correspond à notre ressenti le plus profond. Il est essentiel pour notre équilibre, nos prises de décision que notre part rationnelle agisse en cohérence avec notre ressenti profond.

Dans le contexte relationnel, être capable d’être en cohérence cardiaque, c’est par exemple pouvoir NE PAS S’EMBALLER face à une remarque désobligeante d’un collaborateur au travail, ou par un reproche de son conjoint à la maison. Parce que le cœur est en harmonie avec la tête, il nous devient possible de réévaluer la réalité pour éviter de nous laisser enfermer dans un système de pensées négatives, de critiques et de ressentiments.

Combien de fois nous est il arrivé de nous laisser embarquer dans des discussions qui s'enveniment d'elles mêmes ? Le point de départ de ces disputes peut n'avoir aucune importance véritable, mais nous laissons monter notre colère, NOUS NOUS ENTÊTONS À MARQUER DES POINTS, À PROUVER QUE NOUS AVONS RAISON. Une fois la colère retombée, nous nous demandons souvent comment nous avons pu nous laisser entraîner à de tels extrêmes et parfois le regrettons car, avec du recul, cette bataille que l'on a mené et les mots utilisés ne correspondent pas à nos valeurs. Pourtant tant que dure la discussion, nous ne nous posons aucune question.

Avec du recul, on se dit : « j'aurais du dire cela », « en rire », « ne pas utiliser ce mot », « ce n'est pas moi ». En prendre conscience n'est pas évident lorsque l'on se situe dans un état d'irritabilité ou lorsque que notre sensibilité est mise à rude épreuve. La cohérence va apporter cet état physiologique favorable aux bons choix de mots, des gestes, dans ce type de situation : CELA NOUS PERMET D'AGIR EN FONCTION DE NOS VALEURS ET NON PAS EN FONCTION D'UN QUELCONQUE ÉTAT PASSAGER. Nous contrôlons alors notre état et nos réactions. Nous restons maître à bord plutôt que de subir et demeurer tributaire de ces moments emotionnels forts.

Pratiquer la cohérence cardiaque, c’est donc DÉVELOPPER DES COMPÉTENCES SOCIALES : écouter les autres et accepter la critique. C’est devenir capable de développer des comportements affirmés où l’on exprime un sentiment avec fermeté, mais sans agressivité. C’est se donner les moyens de GÉRER SES ÉMOTIONS AU QUOTIDIEN, sur la base de l’acceptation et de la réunification de soi.

Mon choix de joindre la cohérence cardiaque et coaching

J'affectionne particulièrement cette technique parce qu'elle permet de RENDRE PALPABLE pour le patient, LE CONTRÔLE QU'IL PEUT AVOIR SUR SES ÉMOTIONS. Ce dernier prend consciences de la possibilité de refréner ses pulsions « d'envies » qui échappent si souvent à sa volonté. Cela en fait un outil de choix, avec un domaine d'action très large, efficace pour apprendre à s'affirmer, à gérer son stress, se positionner dans un bon état d'esprit pour prendre la parole en public, réussir un examen, une rencontre amoureuse, ou d'autres cas de figure tels qu'arrêter de fumer, trouver sa voie, perdre du poids ... Il sera possible de s'en servir dans l'urgence, dans des états de crise, lorsque l'on se sent « prêt à craquer », mais surtout au quotidien. En établissant certaines habitudes, pratiquant certains exercices, je vais habituer mon corps, mon esprit, mon mental à être dans un état fécond, un état propice au changements positifs, à la prise de décisions, disponible aux autres et aux opportunités.

On ne peut selon moi traiter le coaching que d'une manière purement mentale, sans s'occuper du système physiologique. Il me parait nécessaire que le coach propose des outils agissant directement sur la physiologie. Si j'ai toute la volonté du monde, mais que je ne suis pas dans la bonne physiologie, que je n'ai pas pas d’énergie, je vais avoir toutes les peines du monde à atteindre mon objectif. Il va me manquer des ressources. J'ai besoin d'une bonne physiologie, c'est ce qui va me fournir l’énergie. ESSAYEZ DE ROULER AVEC LA PLUS BELLE VOITURE DU MONDE MAIS AVEC DU WHISKY COMME CARBURANT, VOUS N'IREZ PAS LOIN...

ON NE PEUT DISSOCIER ÉMOTION ET MENTAL, tout comme on ne peut dissocier mental et système nerveux physique. Si l'on sait que le mental joue sur le système nerveux, qui lui-même à une grand influence sur les battements cardiaques, nous savons également que le système nerveux joue aussi, en retour, sur le mental et donc nos états internes. Or on sait qu'en coaching, l’état interne revêt une importance particulière en vue d’opérer des changements les plus positifs et plus justes pour nous. Je ne peux raisonnablement réussir quelque chose que je n'arrivais pas à obtenir avant si je suis dans le même état interne. La cohérence cardiaque est une des rares portes d'entrée sur le système nerveux autonome, qui va, par la même occasion, agir sur notre état interne. De plus cette reconnexion entre notre ressenti profond et notre « ressenti raisonné » est intéressante et va venir, en complément des autres outils du coach, nous éclairer sur ce qui nous tient vraiment à cœur (je vais penser avec mes deux cerveaux, celui du cœur et celui de la tête, l'émotion et la raison).

Cette technique a l'avantage, contrairement à d'autre états de relaxation ou solutions médicamenteuses, de ne pas être endormante mais même plutôt dynamisante, notamment terriblement efficace contre le stress (baisse du taux de cortisol, hormone du stress pendant 4 heures suite à 5 mn de coherence cardiaque). CE N'EST PAS UN HASARD SI LES PILOTES DE L’ARMÉE DE L’AIR UTILISENT L’EXERCICE DE COHÉRENCE CARDIAQUE POUR CONTRÔLER LEURS ÉMOTIONS LORS DES VOLS DE COMBAT.

Quels en sont les bienfaits ?

Cette technique a l'avantage d'avoir de nombreux effets bénéfiques : baisse du taux de cortisol, augmentation de la DHEA (hormone jouant un rôle dans le ralentissement du vieillissement), augmentation des Iga et des immunoglobulines (qui renforcent le système immunitaire), augmentation des ondes alpha (qui favorisent la mémorisation), apprentissage, calme et lucidité.

Action favorable sur de nombreux neurotransmetteurs (hormones qui véhiculent les émotions) dont la dopamine (hormone du plaisir et de la récompense) et la sérotonine (hormone aux effets complexes qui joue un rôle capital dans la prévention de la dépression). Réduction de la perception du stress et des autres émotions désagréables. Plusieurs études cliniques ont montré qu’une colère suivie de quelques minutes de pratique de la cohérence cardiaque permettait de réduire de façon significative les effets néfastes de cette émotion sur la santé. Impression générale de calme, de lâcher-prise et de distanciation par rapport aux évènements (confirmé par des études au moyen de questionnaire).

Comment utilise-t-on la cohérence cardiaque lors d'une séance au cabinet ?

Au cabinet, je vous ferai part de la technique des la première séance. Nous pourrons faire un enregistrement grâce à mon logiciel de cohérence qui nous donnera un retour sur l’état de votre système nerveux (aptitude du corps à supporter le stress), vous expliquera son lien avec nos états internes (énervement, stress, pensées automatiques négatives...). Enfin, je vous guiderai au mieux afin que vous puissiez bénéficier un maximum d’effets de cet exercice puissant et ce dès les premières fois.

La cohérence cardiaque, un outil adapté coaching :

En effet, il fait du bien à votre corps, à votre tête, et déclenche des états physiologiques favorables aux prises de décisions, ainsi qu'à la mise en place d'actions et de changements qui vous sont bénéfiques.

C'est un outil pouvant agir comme un médicament naturel en situation d'urgence.

De part tous ses effets aussi bien physiques que psychiques, la cohérence va être un allié de choix en vue d’être le plus armé pour définir des choix de vies qui nous sont chers en prenant les bonnes décisions et d’être dans un état propice pour aborder les obstacles qui pourraient se dresser sur ce nouveau chemin. Cette technique va avoir le double avantage de m'accompagner au quotidien pour garder un état agréable et qui me permet d’être moi même tout en me permettant aussi d'avoir une solution d'apaisement rapide face à une situation d'urgence ou je me sentirais submergé par mon état interne.

Toujours disponible car tant qu'il y a de la vie il y a de la respiration

A plus long terme, il s'agit d'un outil aidant à bien définir les changements, à vous reconnecter à vous même pour vous assurer que vous allez vraiment dans le bon chemin. Vous vous assurez que vous êtes sûr de vous, vous êtes prêt à affirmer que vous rencontrez des difficultés, des obstacles (jalousie, désaccords, incompréhensions...), mais sans vous énerver car vous êtes équilibré. Vous avez alors la certitude d'aller quelque part, que vous êtes stables, serein, et que rien ne vous fera changer de cap.

Trop de gens subissent leur état interne, pensées et émotions, en ayant l'impression que cela est dû à tel ou tel événement, en le subissant et en se laissant submerger par les émotions qu'il génère et en les réduisant à l'inaction, les rendant spectateur de leur propre blocage. Beaucoup de gens disent « aujourd’hui je suis fatigué donc j'ai réagi de telle manière », « mon patron m'a stressé ce matin », etc. Tout cela est vrai, et même si les événements sont semblables pour tous, c'est la façon de les gérer qui peut diffère selon chacun et sur laquelle on peut jouer.

Croyez-vous que celui qui se lamente pendant deux semaines, après avoir essuyé un reproche de la part de son patron, a subi pire reproche que celui qui y aura pensé une demi-journée ? De même, pensez vous qu'il s'agisse du fruit du hasard si celui qui s'est lamenté une heure, a ensuite travaillé avec combativité pour prouver à son patron de ce qu'il était capable, alors que le second a été anéanti et n'est plus productif au travail depuis cet événement ? Pas plus. Seulement, l'un s'est servi du reproche subi pour mobiliser des ressources et en tirer parti. Le second s'est replié sur lui-même et ses représentations négatives l'ont poussés à l'immobilité et l'absence de réaction.

Peut être que cette seconde personne est moins intéressée que l'autre par son travail ? Cette personne rencontre peut-être cette situation pour la 5ème fois, ou bien peut-être qu'elle aura systématiquement été mise à l'eccart ? Il n’empêche qu'elle aura laissé ces ancrages négatifs la perturber, plutôt que de les utiliser pour rebondir. Aura-t'elle essayé de se remobiliser mais cela lui aura semblé être trop dur, voir impossible ? C'est effectivement possible, son système physiologique ne le lui permettait peut-être pas.

Se remobiliser dans ce genre de situations demande de posséder les ressources necessaires. Dans ce cas précis, la coherence cardiaque va permettre se donner les moyens de rebondir, de se positionner dans un état à partir duquel il sera possible de se servir de ce déclencheur pour progresser et faire évoluer sa situation depuis un état de soumission, vers un état d'action et de contrôle.

Reprenez le contrôle et le pouvoir sur vos émotions, vos états et sur votre vie. Le coaching et la cohérence cardiaque vous aideront ainsi à vous épanouir et à vous dépasser.

Il n'est pas étonnant de vois de nombreux acteurs ou sportifs de haut niveau tels Roger federer ou bien Tiger Woods pratiquer régulièrement la cohérence cardiaque.